A l’occasion de ses 105 ans, le musée des Beaux-Arts de Valenciennes fait peau neuve

À l’occasion de ses 105 ans, le musée des Beaux-Arts de Valenciennes fait peau neuve. Elément essentiel pour le rayonnement de Valenciennes, et fleuron du patrimoine régional, le musée des Beaux-Arts de Valenciennes ferme ses portes jusqu’au 24 septembre 2015, journée de réouverture au public.

Les travaux de rénovation du musée des Beaux-Arts de Valenciennes ont débuté au cours de l’hiver 2013. Ils s’intensifieront à partir du mois de septembre 2014. Le musée fermera au public à partir du 8 septembre 2014 et ouvr ira de nouveau ses portes le 24 septembre 2015.

Vingt ans plus tard, la Ville de Valenciennes relance un grand projet pour son musée, afin de réaliser des travaux conséquents pour la rénovation du bâtiment et des espaces situés au premier étage :

• Remplacement du système de chauffage et de climatisation, essentiel pour la bonne
conservation des oeuvres.
• Renouvellement des éclairages, pour une lumière unifiée, proche de celle qui pénètre
généreusement par les verrières zénithales et les grandes baies du musée aux meilleures
heures de la journée.
• Remplacement de l’ensemble des parquets.
• Remise en peinture des cimaises.
• Consolidation et réaménagement de l’escalier d’accès extérieur.
• Réaménagement de l’accueil du musée (accueil, billetterie, comptoir de vente, vestiaires).
• Refonte du parcours muséographique des salles.
• Création d’un espace convivial à l’arrière du musée.

A l’occasion des travaux de rénovation et de réaménagement intérieur, l’accueil du musée des Beaux-Arts de Valenciennes connaîtra un nouvel agencement, autour d’un mobilier dessiné sur mesure par un architecte scénographe. L’espace permettra une meilleure articulation des services d’accueil, de billetterie, de vente d’ouvrages et de vestiaire, dans le plus grand respect de l’architecture des lieux.

De nouveaux outils de médiation viendront compléter l’offre déjà existante. Un parcours dans les collections créé par un ingénieur du son enrichira l’audioguide de manière atypique, pour une approche exclusivement sonore des oeuvres. S’y ajoutera un parcours musical conçu avec les élèves et les professeurs du Conservatoire à rayonnement départemental de Valenciennes, et les ensembles de La Chapelle du Hainaut et d’Harmonia Sacra, spécialisés dans la musique ancienne et le patrimoine musical de l’ancienne province de Hainaut aux XVIIe et X VIIIe siècles.

Dans la rotonde centrale du musée, un ensemble de tablettes tactiles devraient éclairer sous un jour nouveau la genèse des oeuvres de Jean-Baptiste C arpeaux, des premières esquisses dessinées et modelées jusqu’aux grands modèles définitifs et à leurs réalisations monumentales.

Enfin, le musée des Beaux-Arts de Valenciennes proposera de nouveaux contenus sur ses pages Internet, dans une arborescence et avec un graphisme repensés. Le public jeune sera particulièrement à l’honneur, avec un mini-site pensé avec et pour eux, grâce au travail de 30 étudiants en Master 2 de « Création et Ingénierie numériques » de l’Université de Valenciennes et du H ainaut-Cambrésis (département Arts).

Post author