Le musée Dapper situé dans le 16e arrondissement de Paris va fermer le mois prochain à cause de difficultés financières et d’une fréquentation en baisse. L’exposition « Chefs-d’œuvre d’Afrique » actuellement présentée au musée Dapper jusqu’au 18 juin 2017 sera la dernière. A partir du mois de juin, le musée dédié au patrimoine de l’art subsaharien ferme son lieu d’exposition situé dans 16e arrondissement de Paris, rue Paul Valéry Paris. Ouvert en 2000, le musée doit faire face à un patrimoine immobilier trop lourd à gérer. « Nous n’avons aucune subvention publique, nous ne pouvions plus traîner ce boulet », a expliqué la direction. Le musée qui ne bénéficie d’aucune subvention publique va vendre le bâtiment qu’il occupe actuellement. Le musée a également dû faire face à la concurrence du musée du Quai Branly et, plus généralement, de la concurrence d’une offre culturelle sur l’Afrique particulièrement riche à Paris. Depuis son ouverture il y a maintenant 17 ans, le musée Dapper aura présenté plus de 40 expositions. Toutefois, sa présentation était en baisse. Le musée Dapper n’a cependant pas dit son dernier mot et veut poursuivre l’aventure en se tournant encore un peu plus vers l’Afrique. « On ne baisse par le rideau pour autant. La fondation va continuer ses activités au Sénégal où elle a organisé plusieurs expositions depuis 2012, notamment à Gorée, ainsi que dans les Caraïbes », indique la direction du musée. « Nous allons poursuivre notre mission, mais de façon différente », assure-t-elle, soulignant que « la fondation aura plus de flexibilité pour réaliser des projets ambitieux et investir d’autres espaces ».  

[...]

Léon Cligman, un riche industriel de 96 ans, lègue 1 200 œuvres d’art d’une valeur totale d’environ 20 millions d’euros au musée des Beaux-Arts de la ville de Tours. Pour accueillir l’ensemble de ces œuvres, l’homme particulièrement généreux, propose de financer l’extension du musée des Beaux-Arts où elles seront exposées.

[...]

Le Secours populaire de Paris organise une vente aux enchères solidaire dont les fonds seront dédiés à des projets venant en aide aux enfants en difficulté dans différents pays du Monde. Enfants des Arts est une vente aux enchères solidaire organisée par le Secours populaire de Paris au profit des enfants en difficulté à travers le Monde. Les enfants sont une partie de la population qui souffre en premier lieu de la pauvreté et qui a, à ce titre, un besoin particulier de protection. L’événement se tient du 2 au 4 juin au Palais de la Porte Dorée – Musée de l’Immigration. Une exposition précédera la vente les jeudi 2 et vendredi 3 juin de 10h à 17h30 et le samedi 4 de 10h à 12h30. Ariane Ascaride, actrice césarisée et très engagée, est la marraine de cet événement . Pierre Cornette de Saint Cyr, ancien Président du Palais de Tokyo et dont la réputation n’est plus à faire, en est le Commissaire-priseur. Les oeuvres des 114 artistes partenaires ayant accepté de faire don de leur travail pour cette cause seront exposées et présentées lors de la vente. Ces oeuvres sont contemporaines et très diverses : Huile, acrylique, graph, sculpture, gravure, lithographie, photographie… La vente aura lieu le samedi 4 juin 2016 à 15h. Infos pratiques : Exposition : Jeudi 2, vendredi 3 juin de 10h à 17h30 et samedi 4 de 10h à 12h30 Vente : Samedi 4 juin à 15h Lieu : Palais de la Porte Dorée – Musée de l’histoire de l’Immigration 293 Avenue Daumesnil – 75012 Paris 01 53 59 58 60 Accès : En métro : station Porte Dorée (ligne 8) / En bus : 46 / En tramway : ligne T3 / Station de Vélib’ : 12032

[...]

Plus d’un million de personnes, dont 40% d’étrangers, ont visité le Musée Picasso-Paris depuis sa réouverture en octobre 2014, a annoncé le musée mercredi dans un communiqué. Après cinq ans d’importants travaux, le musée Picasso, installé dans l’Hôtel Salé au sein du quartier du Marais, a rouvert ses portes le 25 octobre 2014. Le musée compte quelque 5.000 oeuvres, dont 297 peintures et 368 sculptures. Plus d’un million de personnes ont fréquentation le musée Picasso depuis octobre 2014. Parmi les visiteurs étrangers, les pays les plus représentés sont les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Belgique et l’Allemagne. Le musée Picasso présentera à partir du 8 mars « Picasso.sculptures », une exposition dédiée à « la dimension multiple à travers la question des séries et variations, fontes, tirages et agrandissements ».

[...]

Depuis les attentats de janvier et de novembre 2015, la fréquentation des musées a baissé. La fréquentation des grands musées parisiens a diminué en 2015, notamment à cause des attentats qui ont frappé la capitale française en janvier et novembre 2015, ont annoncé mardi plusieurs établissements. Le Louvre reste le musée le plus fréquenté au monde même si le nombre de ses visiteurs est passé l’an dernier de 9,3 millions à 8,7 millions (- 6,4 %). Au musée du Quai Branly, la fréquentation a baissé de 7 %, passant de 1,4 million de visiteurs en 2014 à 1,3 million. Le château de Versailles a enregistré une baisse de 4 % avec 7,4 millions de visiteurs en 2015.

[...]

À l’occasion de ses 105 ans, le musée des Beaux-Arts de Valenciennes fait peau neuve. Elément essentiel pour le rayonnement de Valenciennes, et fleuron du patrimoine régional, le musée des Beaux-Arts de Valenciennes ferme ses portes jusqu’au 24 septembre 2015, journée de réouverture au public. Les travaux de rénovation du musée des Beaux-Arts de Valenciennes ont débuté au cours de l’hiver 2013. Ils s’intensifieront à partir du mois de septembre 2014. Le musée fermera au public à partir du 8 septembre 2014 et ouvr ira de nouveau ses portes le 24 septembre 2015. Vingt ans plus tard, la Ville de Valenciennes relance un grand projet pour son musée, afin de réaliser des travaux conséquents pour la rénovation du bâtiment et des espaces situés au premier étage : • Remplacement du système de chauffage et de climatisation, essentiel pour la bonneconservation des oeuvres.• Renouvellement des éclairages, pour une lumière unifiée, proche de celle qui pénètregénéreusement par les verrières zénithales et les grandes baies du musée aux meilleuresheures de la journée.• Remplacement de l’ensemble des parquets.• Remise en peinture des cimaises.• Consolidation et réaménagement de l’escalier d’accès extérieur.• Réaménagement de l’accueil du musée (accueil, billetterie, comptoir de vente, vestiaires).• Refonte du parcours muséographique des salles.• Création d’un espace convivial à l’arrière du musée. A l’occasion des travaux de rénovation et de réaménagement intérieur, l’accueil du musée des Beaux-Arts de Valenciennes connaîtra un nouvel agencement, autour d’un mobilier dessiné sur mesure par un architecte scénographe. L’espace permettra une meilleure articulation des services d’accueil, de billetterie, de vente d’ouvrages et de vestiaire, dans le plus grand respect de l’architecture des lieux. De nouveaux outils de médiation viendront compléter l’offre déjà existante. Un parcours dans les collections créé par un ingénieur du son enrichira l’audioguide de manière atypique, pour une approche exclusivement sonore des oeuvres. S’y ajoutera un parcours musical conçu avec les élèves et les professeurs du Conservatoire à rayonnement départemental de Valenciennes, et les ensembles de La Chapelle du Hainaut et d’Harmonia Sacra, spécialisés dans la musique ancienne et le patrimoine musical de l’ancienne province de Hainaut aux XVIIe et X VIIIe siècles. Dans la rotonde centrale du musée, un ensemble de tablettes tactiles devraient éclairer sous un jour nouveau la genèse des oeuvres de Jean-Baptiste C arpeaux, des premières esquisses dessinées et modelées jusqu’aux grands modèles définitifs et à leurs réalisations monumentales. Enfin, le musée des Beaux-Arts de Valenciennes proposera de nouveaux contenus sur ses pages Internet, dans une arborescence et avec un graphisme repensés. Le public jeune sera particulièrement à l’honneur, avec un mini-site pensé avec et pour eux, grâce au travail de 30 étudiants en Master 2 de « Création et Ingénierie numériques » de l’Université de Valenciennes et du H ainaut-Cambrésis (département Arts).

[...]

Le 17 octobre 2014, le Musée de Montmartre inaugure trois nouveaux espaces : l’atelier-appartement de Suzanne Valadon et Maurice Utrillo, l’ Hôtel Demarne et le Café Renoir. L’ exposition « L’Esprit de Montmartre et l’Art Moderne, 1875 – 1910 » (17 octobre 2014 – 25 septembre 2015) sera également présentée. Trois nouveaux espaces L’Atelier-Appartement Chez Valadon et Utrillo Suzanne Valadon vint s’installer au 12 rue Cortot en 1896 puis y revint en 1909. Elle y resta jusqu’en 1926 avec son fils Maurice Utrillo et son compagnon André Utter. Valadon est restée célèbre pour être l’une des premières femmes peintres ; quant à Utrillo, il a laissé des vues inoubliables de Montmartre. Après plusieurs décennies d’abandon, l’atelier reconstitué sera ouvert au public le 17octobre 2014. L’hôtel Demarne Le nouvel espace d’exposition temporaire L’Hôtel Demarne, bel hôtel particulier du XIXesiècle, sera ouvert au publicpour la première foisle 17 octobre 2014. C’est là que vécut Claude de la Rose, dit Rosimond, comédien de la troupe de Molière. C’est aussi dans ces murs que se trouvait la loge du Père Tanguy, marchand de couleurs des peintres impressionnistes. L’Hôtel Demarnea été entièrement repensé pour accueillir des expositions temporaires de haut niveau, ainsi qu’un salon de thé au rez-de-jardin, le Café Renoir. Le café Renoir Café des artistes Toute l’année, de 11h30 à 17h, le Café Renoir accueillera les visiteurs au rez-de-chaussée de l’hôtel Demarne et dans les Jardins Renoir. Ils pourront faire une pause gourmande sous une verrière chauffée en hiver et décorée par Hubert Le Gall. Au menu : café, thé, pâtisseries et restauration légère. En été, des tables et chaises seront disposées dans le jardin, à l’image du Bal du moulin de la Galetted’Auguste Renoir. Une nouvelle exposition « L’esprit de Montmartre et l’art moderne -1875 -1910 » 17 octobre 2014 -25 septembre 2015 L’exposition « L’Esprit de Montmartre et l’Art Moderne » vous invite à découvrir la philosophie radicale et contestataire des artistes montmartrois au tournant du XXe siècle. Mettant à l’honneur les Arts Incohérents, les Hydropathes, le Fumisme ou encore le cabaret des Quat’z’Arts et la Vachalcade, elle montre l’importance de Montmartre en tant que centre de l’avant-garde artistique. 200 pièces d’archives et 150 œuvres, issues de la collection du Musée mais également de collections publiques et privées, présentent au visiteur les moyens d’expression des artistes de l’époque (satire, caricature), leurs médias de prédilection (affiches, illustrations, chansons), et leurs lieux d’expression favoris (cabarets, cirque).« L’Esprit de Montmartre et l’Art Moderne, 1875 -1910 » sera installée dans l’Hôtel Demarne, en tant qu’expositioninaugurale de ce nouvel espace. Infos pratiques : Horaires : Le Musée de Montmartre et ses Jardins sont ouverts tous les jours, toute l’année, de 10h à 18h.Horaires d’été: jusqu’au 31 août 2014, le Musée est ouvert jusqu’à 19 heures tous les soirs.Le Café Renoir est ouvert du mercredi au dimanche, de 11h30 à 17h. Tarifs : Visite libre individuels : 9,5€, 8,5€ (Amis du Louvre), 7,5€ (étudiants, handicapés), 5,5€ (10-17 ans), gratuit : -10 ans, presse, ICOM, professionnels du tourisme.

[...]

Les fans de l’acteur Louis de Funès dispose d’un endroit à visiter pour se remémorer de bons souvenirs. Le musée Louis de Funès a ouvert mercredi dans l’ancien château de l’acteur au Cellier (Loire-Atlantique). Le chapeau de Rabbi Jacob, la perruque du légendaire chef d’orchestre hystérique de la Grande Vadrouille mais aussi les chères cannes à pêche du Louis de Funès privé ont pris leurs quartiers dans le musée qui a ouvert mercredi dans l’ancien château de l’acteur au Cellier (Loire-Atlantique). Roselyne et son époux Charles ont fondé l’association du « Musée de Louis » et ouvert un premier musée en juillet 2013 dans un petit deux pièces qui a reçu la visite de 5 000 personnes. A l’aide d’une souscription publique et d’emprunts, ils ont réussi à louer l’orangerie du château de Clermont, ancienne demeure de l’acteur, devenue privée depuis.

[...]

Le 16 novembre prochain ouvrira à Paris le premier musée mondial dédié à « l’entertainement ». « Art Ludique, le musée » accueillera une exposition dédiée au géant de l’animation, Pixar. Les Docks, ce site au coeur de Paris qui accueille déjà la Cité de la Mode et du Design sur les bords de Seine dans le 13e arrondissement, accueillera à partir du mois de novembre, le premier musée consacré à l’animation, le manga, le jeu vidéo, la bande dessinée ou encore au cinéma. Baptisé « Art Ludique : le musée », ce lieu a été conçu et imaginé par Jean-Jacques et Diane Launier, déjà propriétaire de la galerie Arludik, première galerie au monde à exposer et vendre des objets issus de la BD, des mangas, du jeu vidéo ou du cinéma d’animation. Pour son ouverture, le musée proposera l’exposition « Pixar, 25 ans d’animation ». Plus de 500 œuvres seront ainsi exposées du 16 novembre 2013 au 2 mars 2014. Infos pratiques : Art Ludique, Le Musée Les Docks – Cité de la Mode et du Design 34 quai d’Austerlitz 75013 Paris

[...]

Du 22 juin au 22 septembre, le musée (re)fait le mur. Après avoir investi le centre-ville l’an dernier, le musée d’art Thomas-Henry met le cap sur les hauteurs d’Octeville, sur le quartier des Provinces en cours de renouvellement urbain. Avec la participation des habitants qui ont été associés à la sélection des œuvres. Pour cette deuxième édition, les habitants ont été associés au choix des oeuvres. Deux cents personnes ont ainsi participé aux sélections. « Nous avons proposé et commenté une sélection d’oeuvres du musée, explique Louise Le Gall, conservateur. Les habitants ont ensuite voté pour les tableaux qu’ils souhaitaient voir reproduits dans la rue. Six groupes ont été constitués, regroupant des participants d’âge et d’horizons différents : écoliers, collégiens, étudiants de l’IUT… Ils se sont prêtés au jeu avec enthousiasme. Cette participation constitue une étape supplémentaire par rapport à la précédente édition. Elle a permis d’aller au-devant des publics non coutumiers de la fréquentation des musées. Une façon pour eux de découvrir les oeuvres, leur contexte de création et de s’approprier ce patrimoine qui est le leur ». Les internautes ont également participé au choix d’une oeuvre par le biais de la page Facebook de la ville. Parmi les oeuvres reproduites, paysages, scènes historiques ou scène de genre, du XVe à la fin du XIXe siècle. Le passant retrouvera les chefs-d’oeuvre du musée, mais aussi des tableaux flamand et hollandais, et des oeuvres de peintres locaux du XIXe siècle comme Armand-Auguste Freret ou Félix Buhot. Installée dans les rues du quartier des Provinces, l’exposition permet d’avoir un double regard : sur les oeuvres qui trouvent une nouvelle dimension dans la rue et sur le quartier qui a bénéficié d’une importante opération de renouvellement urbain engagée par la ville. Un parcours de visite sera disponible dans les accueils ville, les musées ainsi qu’à l’Office du Tourisme. Outre cet itinéraire, des visiteurs commentées proposeront un accompagnement : le 23 juin, l’Office du Tourisme invite à la visite guidée « Des tableaux dans la ville », pour découvrir plus intiment les oeuvres et le 6 juillet, avec « A la découverte des Provinces ». Infos pratiques : Le musée fait le mur Exposition dans les rues du quartier des Provinces du 22 juin au 22 septembre 2013 à Cherbourg.

[...]