Né de la rencontre d’Ema et d’Akio en 2011, Emakio est un subtil mélange de Jazz, classique, world, électro, pop. Leur musique est touchante, déjantée, inventive et affranchie. Ces franco-hispano-nippons tiennent leur originalité de leurs textes contrastés et de leurs compositions métissées.Akio Christophe Arrachart est un enfant de la balle, sa carrière a commencé dans les choeurs de « la maitrise de Paris » avec de nombreux artistes comme Bruno Brown, Seiji Osawa,… Pianiste de formation, il accompagne par la suite des artistes comme Alexei Aigui. Chanteuse, trompettiste de jazz et Taiko-ka, Ema Ruiz a partagé la scène et l’enregistrement CD de musiciens de renoms comme Archie Sheep, Monica Passos, Alexei Aigui… Ensemble, Ema et Akio composent plusieurs musiques à l’image pour des émissions télévisées comme TF1, des courts métrages tels que « Pandémie » de Matthieu Naert, primé au festival de Cannes. Leur collaboration avec le violoniste Alexei Aigui les a tout naturellement amené à créer l’album « Fragments », rencontre improvisée autour de trois cultures: La Russie (Alexei Aigui), le Japon (Akio Arrachart) et l’Espagne (Ema Ruiz). Auteur et compositeurs parisiens, Ema et Akio ont une passion pour la langue francophone. Ils décident de réaliser un album dédié au trait commun de leur double nationalité « Partir à pied ». Et réunissent ainsi un quintette avec leurs acolytes Daniel Palomo Vinuesa, multi-saxophonistes, compositeur de « L’homme approximatif »; Jean-luc Dayan, batteur et auteur de nombreux livres dont « Le premier temps » et Lo Azelo, guitariste. Ils s’amusent à inviter aussi sur scène et dans leur album de nombreux musiciens. Du petit club de jazz parisien, au studio 104 de Radio France en passant par les cafés-théâtres de province, Emakio a partagé ces cinq dernières années ses compositions dans de nombreux lieux consacrés à la musique. Singulier, d’une profonde légèreté, Emakio vous transporte dans un univers qui leur est tout à fait propre. Entre rêve et réalité.

[...]

Le Salon du livre qui s’est tenu du 17 au 20 mars à Paris a vu sa fréquentation diminuer de 15 % cette année. Par rapport à l’année passée, le Salon du livre a connu une baisse de fréquentation de 15 % selon les organisateurs. « Le Salon Livre Paris a permis, durant 4 jours, de mettre en lumière le livre et tous ses acteurs et ce, même s’il a connu une baisse de sa fréquentation d’environ 15 % par rapport à 2015, à l’image des autres salons et événements culturels« , ont indiqué les organisateurs dans un communiqué. Près de 800 rencontres et débats se sont déroulées au cours des quatre jours du Salon qui a accueilli plus de 3 000 écrivains. Le prochain Salon du livre de Paris aura lieu du 23 au 26 mars 2017.

[...]

Du 24 mars au 22 mai, l’animateur vedette de TF1 expose ses photos à la Conciergerie de Paris. Depuis ce jeudi 24 mars et jusqu’au 22 mai, dix photographies réalisées par Nikos Aliagas ont été tirées en grand format et exposées à la Conciergerie de Paris. L’animateur de TF1 a depuis plusieurs années une passion pour la photographie. Nikos Aliagas, qui est également animateur sur Europe 1, a tiré le portrait d’anonymes mais aussi de stars, comme Jean Dujardin ou Dany Boon. Le jour­na­liste de 46 ans déclare à propos de ses clichés : « J’es­saie de ne rien prou­ver, j’es­saie juste de parta­ger. Ce qui m’in­té­resse aujourd’­hui, chez les gens, c’est leur vérité dans l’œil. »

[...]

La 42e édition de la Foire internationale d’art contemporain (FIAC) a ouvert ses portes hier au Grand Palais. Jusqu’à dimanche soir, la FIAC va faire vivre la ville de Paris au rythme de l’art contemporain. Cette 42e édition s’annonce s’annonce très internationale avec vingt-trois pays représentés par 173 galeries sous la verrière du Grand Palais. LA FIAC propose également une section réservée aux jeunes artistes et des expositions tout le long de la Seine. L’édition 2015 compte une quarantaine de galeries françaises, 35 américaines, 26 allemandes, 14 britanniques, et quelques belles prises. Infos pratiques : FIAC, du 22 au 25 octobre, à Paris.

[...]

La ville de Paris a officialisé cette semaine sa candidature pour accueillir l’Exposition universelle de 2025. Entre 1855 et 1900, la France a organisé à cinq reprises l’Exposition universelle. Après 125 ans d’attente, la France espère organiser à nouveau l’Exposition universelle en 2025. Ce jeudi, le thème et les grandes lignes du projet ont été présentés devant des élus, chefs d’entreprises et avec la présence du Ministre de l’Economie, Emmanuel Macron. « Au cœur des territoires s’ouvre celui des hommes » est le thème retenu pour le projet Expo France 2025. La France a pour objectif d’organiser une exposition sur 200 sites différents. Près de 500 étudiants ont fait de nombreuses propositions pour accueillir cette exposition. L’Exposition universelle pourrait attirer 80 millions de visiteurs, 100 000 exposants et dégager un bénéfice de 200 millions d’euros.  

[...]

Depuis le 3 mars et jusqu’au 31 mai, la Philharmonie de Paris propose la première rétrospective consacrée à David Bowie. Réalisée par le Victoria and Albert Museum de Londres, l’exposition sur David Bowie est proposée du 3 mars au 31 mai, la Philharmonie de Paris. A l’occasion de la première rétrospective consacrée à l’artiste, près de 300 objets, tels que des chansons manuscrits, des costumes originaux, des décors de scène et des films ont été sélectionnés. Autour de cette exposition, la Philharmonie de Paris propose des spectacles et des activités liés à l’univers de David Bowie. Infos pratiques : Exposition David Bowie is A la Philharmonie de ParisDu 3 mars au 31 mai 2015

[...]

Cet été, les pianos s’invitent dans plusieurs espaces publics et les rues de la capitale. Il s’agit d’une manifestation organisée par plusieurs artistes, à l’initiative de Luke Jerran. Les habitants et les touristes à Paris pourront donc profiter de plusieurs concerts improvisés à différents endroits, à partir du 13 juin et jusqu’au 10 juillet 2014. La manifestation s’intitule « Play me, I’m yours» et se concrétisera à travers plusieurs concerts qui auront lieu sur les Champs Elysées, dans le Parc des buttes de Chaumont, à Montmartre, à la Cité de la Mode et sur d’autres rues célèbres de la capitale. Pour les habitants et les touristes, l’événement sera une occasion de découvrir le piano et la musique classique. Une manifestation pour donner une nouvelle vie aux pianos Les organisateurs mettront à disposition des passants une cinquantaine de pianos dans plusieurs rues et places insolites. Organisé pour la deuxième fois, l’événement a pour objectif de donner une seconde vie aux pianos grâce aux techniques de l’artiste Nathalie Junis. Pour ceux qui ne la connaissant pas, Nathalie Junis est une artiste parisienne originaire de Carcassonne, qui s’est spécialisée au fil du temps dans la customisation des instruments musicaux. Son travail consiste principalement à décorer les pianos et les ukulélé en utilisant une technique originale. Cette passionnée des arts plastiques a eu déjà des expositions de tableaux et d’instruments musicaux personnalisés en France comme à l’international. La customisation des instruments musicaux En ce qui concerne la personnalisation des pianos, les passants pourront admirer des peintures à motifs ou des portraits de différents personnages célèbres. La décoration sera réalisée par une soixantaine de plasticiens, qui adapteront leurs œuvres à chaque emplacement (parc, rue, jardin de musée, etc.). Pour les personnes désireuses de s’initier aux arts plastiques, « Play me, I’m yours» a organisé du 14 au 18 juin dernier plusieurs ateliers de customisation aux Halles. L’occasion idéale pour décorer soi-même un piano. Les animations « Play me, I’m yours» L’événement « Play me, I’m yours» sera accompagné de plusieurs concerts réalisés par des musiciens amateurs et confirmés. A destination des passants intéressés par la découverte les pianos, ils proposent également quelques ateliers d’initiation gratuits. Pour les amateurs de concerts, l’événement invite les passants à plusieurs représentations le 25 juin. Une occasion de chanter et danser, mais aussi de participer à plusieurs jeux-concours.

[...]

MaMA revient du 16 au 18 octobre à Paris pour 3 jours de concerts et de rencontres professionnelles internationales. MaMA n’en est qu’à sa 4ème édition parisienne (lancement à Bourges en 2009) mais l’événement peut déjà se féliciter d’avoir atteint son principal objectif, celui de rassembler toute la filière musicale française et internationale en plein coeur de Paris et au-delà de fédérer un public plus large autour d’une programmation pointue dans une vingtaine de salles et de lieux atypiques des quartiers de Pigalle et Montmartre. Fort du succès de son édition 2012 qui enregistrait une fréquentation en hausse tant sur le plan des professionnels – dont un tiers d’internationaux – qui ont participé à ses rencontres que sur celui du grand public qui a pu assister à ses concerts, MaMA revient cette année sur 3 jours – et non plus seulement 2 – et proposera du 16 au 18 octobre prochain plus de 100 concerts et près de 40 rencontres/conférences. 40 conférences, 3500 professionnels, toute la filière musicale réunie En journée, 40 conférences, rassemblant près de 150 intervenants (artistes, producteurs, hommes politiques, éditeurs, managers…), sont proposées au Trianon et au Centre musical FGO-Barbara autour de thématiques contemporaines afin de créer une véritable plateforme d’échange et de réflexion sur le futur de l’industrie musicale. Et nouveauté cette année, le Louxor, salle de cinéma mythique de Barbès, accueille trois rencontres autour de la musique et l’image.

[...]

L’exposition du photographe Olivier Ciappa, « Les Couples imaginaires », mettant en scène des anonymes et personnalités formant des couples homosexuels ou familles homoparentales fictifs, a été vandalisée à plusieurs reprises ces derniers jours. Une exposition photo contre l’homophobie, affichée sur des grilles devant la mairie du IIIe arrondissement de Paris, a été vandalisée dans la nuit de vendredi à samedi. L’exposition du photographe Olivier Ciappa, intitulée « Les Couples imaginaires », met notamment en scène, dans une trentaine de portraits en noir et blanc grand format, des personnalités de tous horizons formant des couples homosexuels ou familles homoparentales fictifs. L’expo a une nouvelle fois été saccagée ce week-end. Trois personnes ont été prises en flagrant délit. « Ça me touche de voir qu’on s’en prend même à des photos de vieilles dames de 95 ans… », a réagi le photographe sur sa page Facebook. Son vernissage, prévu mercredi, n’est pas remis en cause, a indiqué le photographe. Ce vernissage pourrait se transformer en manifestation de soutien, a indiqué Olivier Ciappa.

[...]

Le 16 novembre prochain ouvrira à Paris le premier musée mondial dédié à « l’entertainement ». « Art Ludique, le musée » accueillera une exposition dédiée au géant de l’animation, Pixar. Les Docks, ce site au coeur de Paris qui accueille déjà la Cité de la Mode et du Design sur les bords de Seine dans le 13e arrondissement, accueillera à partir du mois de novembre, le premier musée consacré à l’animation, le manga, le jeu vidéo, la bande dessinée ou encore au cinéma. Baptisé « Art Ludique : le musée », ce lieu a été conçu et imaginé par Jean-Jacques et Diane Launier, déjà propriétaire de la galerie Arludik, première galerie au monde à exposer et vendre des objets issus de la BD, des mangas, du jeu vidéo ou du cinéma d’animation. Pour son ouverture, le musée proposera l’exposition « Pixar, 25 ans d’animation ». Plus de 500 œuvres seront ainsi exposées du 16 novembre 2013 au 2 mars 2014. Infos pratiques : Art Ludique, Le Musée Les Docks – Cité de la Mode et du Design 34 quai d’Austerlitz 75013 Paris

[...]