Bahla présente No Man’s Land

BAHLA voyage à travers les temps et les âges proposant sa vision de la condition humaine, des relations entre les êtres et de la différence.

« No Man’s Land », réflexion sur notre existence et la valeur de nos sentiments, amorce le premier EP de BAHLA; un message à la fois grave et positif sur ce qu’il restera de notre passage sur terre : l’essentiel.

Suivi de « A jamais » ou BAHLA recentre son propos sur le couple, sa fragilité, la puissance de ses instants présents laissés à la merci d’un devenir incertain.

« Zone Libre », troisième titre de l’EP dépeint la singularité d’une fille en marge. Éloge à la diversité qui ne devrait être servit que par nos regards bienveillants.

« Tout Recommencera » pose un regard critique sur les chimères qui ont poussés les hommes à s’asservir et se combattre. Un message d’espoir où l’humanité survivra à l’essoufflement, aux religions, à l’intégrisme, et aux systèmes des sociétés arrivées en fin de couse…

BAHLA prend ensuite de l’altitude sur un instrumental inspiré des paysages de « Warens » qui dépeint les visions d’un aigle sur notre monde, et termine sur le thème de la dépendance, avec « Mon étoile ».

Si le fond du propos est souvent sérieux, BAHLA dévoile des chansons légères et aériennes douées de mélodies séduisantes sur des musiques originales.

La musique de Bahla est autant inspirée des musiques de films, des groupes de rock progressif (70’s), de la New Wave (80’s) que d’une culture héritée de la chanson française, au service d’une pop aérienne où se mélangent les chansons à texte et les instrumentaux psychédéliques et electro.

La réalisation du premier EP a été confiée à Philippe Paradis qui, respectant l’ADN et l’univers des chansons, a su mettre en lumière le monde singulier de BAHLA.

Post author