Etienne Smulevici, « A 7 ans, il voulait traverser le désert… »

A 63 ans, Etienne Smulevici participe à son 29e Dakar, le record du nombre de participations à l’épreuve. Il l’a terminé vingt fois, un autre record, dont une année en solitaire… Le livre « A 7 ans, il voulait traverser le désert » est une invitation au voyage et un récit passionné qui témoigne des ressources de l’être humain face à l’adversité et aux difficultés.

Comme il l’a signé en 4e page de couverture, Etienne Smulevici a voulu ce livre pour nous « faire rêver à travers les sables, les steppes, les landes et les lacs salés, pour nous faire communier au détour de rencontres, de traditions séculaires, de l’hospitalité généreuse et spontanée, pour nous faire voyageur complice en nous embarquant clandestinement dans ses voitures, pour nous faire peindre les ocres, les orangés, les terre de Sienne du sable, les pourpres du Soleil, les verts des tapis d’herbe éphémère nés d’une ondée dans le désert, les gris et les noirs sinistres des falaises, pour nous faire écouter le son des pierres qui éclatent dans l’Aïr, le chant rageur du vent des tempêtes, le bruit du désert toujours en mouvement… »

Le livre est co-écrit avec Patrick Burgel, ancien membre de l’équipe de « L’Oreille en Coin » sur France-Inter, qu’il a animée pendant 16 ans, devenu depuis auteur, comédien, metteur en scène, show-man… Il a également tourné dans une soixantaine de films et de téléfilms.

Post author