Monsieur QQ, artiste plasticien multi-FOM

Peinture grand format, scénographie d’installation numérique ou encore sculpture, l’univers de Monsieur QQ reflète un éclectisme qui s’exprime entre l’abstrait, le figuratif et un goût certain pour les jeux de mots.

WART

La contraction des mots WAR et ART évoque la vérole de l’Art par un acte de rébellion, qui s’exprime à travers des objets, des sculptures réalisées en bois (medium), des peintures (voir photo) ou des illustrations graphiques réalisées sur ordinateur. WART a fait l’objet d’une exposition aux Salaisons, à Romainville (94), le 26 octobre 2007.

Tubulae

Les installations Tubulae sont destinées aux grands espaces. Après avoir commencé à travailler sur les tubes PVC en 1998, Monsieur QQ expérimente, grâce à la souplesse du matériau, une forme de gribouillage en 3D, qui consiste en un assemblage de tubes qui renvoie à une expression instinctive du dessin. Tubulae 999 est l’aboutissement de cette recherche, une installation de 999 mètres de tubes, qui a fait l’objet d’expositions à Paris et New-York en 2004. Tubulae peut aussi être assimilé à une architecture, à l’occasion du festival numérique Uppercut (Lyon, 2007), Monsieur QQ a utilisé ses tubes PVC comme structure d’une yourte.

Peinture et dessin

Depuis 1999, l’artiste travaille sur ce qu’il nomme les FOM (formes organico-mécaniques), qui traitent de façon figurative une forme abstraite. Le dessin prend forme autour d’un module, sur lequel viennent s’articuler trois autres modules et des excroissances, qui peuvent évoquer une cellule vue au microscope, un robot ou encore un jouet. Les Bozoms sont une recherche d’illustration ludique, que Monsieur QQ mène depuis 1996, basée sur le fonctionnement du cerveau d’un artiste, représenté par deux entités, une troisième étant apparue plus tard : le tribozome. Son trait peut aussi être figuratif, à l’image des superbes peintures de voiliers qu’il a réalisées pour la galerie W (Paris) entre 1998 et 2000.

Scénographie pour des artistes numériques

Depuis 2002, Monsieur QQ réalise des installations pour des artistes numériques, Joseph Neuchvatal, Edouardo Kac et principalement avec le collectif Music2eye, fruit de sa collaboration avec la galerie Numeriscausa.

Ses projets en 2008

Un retour à la peinture grand format, au dessin pur à la mine de plomb, de la scultpure dans l’esprit de WART, de l’infographie, tels sont les axes de travail de l’artiste en 2008. Monsieur QQ, fort de sa polyvalence qui n’a rien d’une dispersion, chaque projet se faisant mutuellement écho, reste ouvert à toute opportunité de représentation par d’autres galeries française ou étrangère.

Biographie

1996 : Diplôme de Design, Institut Saint-Luc (Belgique)

1993 : Bac d’Arts plastiques, Institut Saint-Luc (Belgique)

Monsieur QQ est né le 9 mai 1973.

Post author