Le photographe Florent Quint met en avant le travail des éboueurs de Paris

Ils sont indispensables au bon fonctionnement d’une cité et de son quotidien, pourtant les éboueurs sont souvent invisibles et parfois méprisés. Le photographe Florent Quint rend hommage au travail des éboueurs de Paris à travers une série de photographies.
IN(DI)VISIBLES
Florent Quint

Le photographe parisien Florent Quint a décidé de rendre hommage aux éboueurs de la Ville de Paris, bien souvent invisibles aux yeux de tous. Avec une envie toute particulière de partager une vision positive de la mixité sociale et de la grande diversité au sein des éboueurs de Paris, le photographe voulait également rendre hommage au travail qu’ils produisent chaque jour pour rendre les rues de la capitale propres.

Pendant un mois, chaque matin, Florent Quint a suivi les agents de la propreté de Paris pour les photographier. Malgré un travail difficile et bien souvent ingrat, le photographe a découvert une ambiance détendue et des sourires qu’il n’imaginait pas.

IN(DI)VISIBLES
Florent Quint

Cette exposition intitulée IN(DI)VISIBLES est visible jusqu’au 17 juin à la mairie du 9e arrondissement, 6, rue Drouot, à Paris.

IN(DI)VISIBLES
Florent Quint
Post author