La culture et la création représentent 1,3 million d’emplois en France

Une étude publiée récemment montre le poids économique du secteur au moment où le spectacle s’inquiète des conséquences des attentats de Paris.

Entre 2011 et 2013, les institutions culturelles telle que les entreprises de la musique, du cinéma, du théâtre ou encore de la presse et du jeu vidéo ont enregistré une croissance de +1,2 %.

Une hausse supérieure au reste de l’économie française, indique une étude réalisée par le cabinet EY et France Créative, une organisation réunissant des acteurs de la culture comme la Sacem pour la musique, le CNC pour le cinéma ou le SPQN pour la presse.

Les dix secteurs étudiés dans cette étude (arts visuels, musique, spectacle vivant, cinéma, télévision, radio, jeu vidéo, livre, presse, création publicitaire) représentaient, en 2013, 83,6 milliards d’euros de revenus et 1,3 million d’emplois, soit « plus du double des emplois liés à la production automobile.

Près de la moitié (47%) des emplois liés à la culture et la création sont occupés par des « moins de 40 ans », précise l’étude.

« C’est un secteur déterminant pour l’économie, mais c’est un secteur fragile« , rappelle Jean-Noël Tronc, directeur général de la Sacem, qui « tire la sonnette d’alarme » face aux conséquences économiques possibles des attentats du 13 novembre. En effet, depuis les attentats du vendredi 13 novembre, les salles de concert ont vu leurs ventes de billets baisser de 80%.

En cas d’une baisse durable de la fréquentation, des « dizaines de milliers d’emplois » pourraient être « à risque« , estime Marc Lhermitte, du cabinet EY.

Post author