FRAC Centre ouvrira à la rentrée ses portes dans un nouveau lieu

À partir du 14 septembre 2013, le Fonds Régional d’Art Contemporain de la région Centre (FRAC Centre) ouvrira ses portes dans un nouveau lieu adapté à ses missions et à sa vocation : la diffusion de l’art contemporain et de l’architecture.

L’émergence dynamique de l’extension architecturale, conçue par les architectes Jakob + MacFarlane, a donné son nom au
nouveau lieu : Les Turbulences.

La programmation d’ouverture sera marquée par la 9e édition d’ArchiLab, rencontres internationales d’architecture et
par une trentaine de manifestations associées à Orléans et en région Centre.

Une collection unique sur l’architecture

Issus de la décentralisation culturelle des années 1980, d’un accord spécifique entre l’État et les Régions, les FRAC, qui fêtent cette année leur trentième anniversaire, sont devenus un modèle de diffusion de l’art contemporain et d’ancrage territorial. Un
modèle en perpétuelle évolution, comme en témoigne le FRAC Centre.

À la fois collection, laboratoire, ressource, centre de recherche, lieu d’expérimentation, Les Turbulences-FRAC Centre proposeront
une autre expérience de l’art et de l’architecture. La collection du FRAC Centre est la seule à réunir art contemporain et architecture expérimentale des années 1950 à nos jours. Reconnue internationalement, elle comporte aujourd’hui quelque 15 000 dessins d’architectes, 800 maquettes et 600 oeuvres d’artistes.

Le FRAC Centre, financé par la Région Centre et le Ministère de la Culture et de la Communication, fait partie de cette « nouvelle génération » de FRAC qui s’affirment comme des pôles d’attractivité culturelle. Il a pour ambition de susciter le dialogue entre
les disciplines au coeur de ses nouveaux équipements. Son programme conjuguera fonction muséographique et expérimentation artistique, médiation et action culturelle.

Dans ce contexte, le FRAC Centre s’installe sur l’ancien site des Subsistances militaires à Orléans. Cette opération de réhabilitation architecturale a été réalisée par la Région Centre, maître d’ouvrage, en coopération avec l’État-ministère de la culture et de la communication-direction régionale des affaires culturelles (DRAC), l’Europe (au titre du FEDER) et la Ville d’Orléans.

Une architecture innovante et audacieuse

L’agence Jakob + MacFarlane, maître d’oeuvre du projet, a pris le parti d’une présence plastique forte. L’extension, baptisée « Les Turbulences », avec sa structure tubulaire préfabriquée, recouverte d’une enveloppe d’aluminium anodisé, se conçoit comme une architecture dynamique. Recouvertes en partie d’une « peau de lumière » interactive, réalisée par les artistes associés Electronic Shadow, les Turbulences seront programmées en temps réel.

De nouvelles fonctionnalités

Le FRAC Centre disposera de nouvelles fonctionnalités sur quelque 3 000 m² : une galerie permanente (370 m2) présentant les oeuvres phares de sa collection ; des salles d’expositions temporaires d’environ 1 000 m² ; un atelier pédagogique (180 m²) ; un centre de documentation ; un jardin réalisé par l’agence ruedurepos (400 m²).

Les Turbulences (370 m²), espace d’accueil du public, comprendront une cafétéria, un espace librairie et une salle de projection. Le FRAC Centre bénéficie en outre de réserves d’oeuvres (1 500 m²) externalisées.

Laboratoire de recherche sur l’architecture, le FRAC Centre disposera ainsi d’un outil performant pour développer un programme culturel transdisciplinaire autour des relations entre art, architecture et design.

Post author