Beaubourg, la dernière Major ! par Serge Bozon

Du 4 au 14 novembre, Serge Bozon investit le Centre Pompidou et revisite 100 ans de cinéma français avec la complicité d’acteurs du 7ème art, d’artistes et créateurs contemporains. Avec Beaubourg, la dernière Major ! , Serge Bozon s’empare donc pendant 10 jours du Forum du Centre Pompidou et relève ce défi, en étroite collaboration avec Pascale Bodet, elle-même réalisatrice (Impeccables garde-à-vous, Le carré de la fortune…) et critique.

Pendant 10 jours, à raison d’une décennie par jour, Jean-Pierre Mocky, Barbara Carlotti, Riad Sattouf, les frères Larrieu, Pascal Greggory, Raoul Ruiz, Paul Vecchiali, ou encore Eric et Ramzy, Marie Möör et Bertrand Burgalat, Fugu et bien d’autres dialogueront avec Louis Feuillade, Emile Cohl, Jean Painlevé, Marcel Pagnol, Jean Eustache…

Ce dialogue prendra la forme de lectures chantées, de conférences-performances, d’interventions musicales, théâtrales… mais également de films inédits et de projections de raretés, présentées par Serge Bozon ou par des invités comme Jacques Lourcelles. Il sera question de direction d’acteurs, de techniques de production, de choix de pellicules, d’écriture de gags…
« En un mot : 100 ans de cinéma revus et interprétés à la loupe de l’artisanat présent » comme le propose lui-même Serge Bozon.

Cinéphile compulsif, critique amoureux du « cinéma à l’oeuvre », rappelons que Serge Bozon est avant tout l’un des plus brillants cinéastes français de la jeune génération, déjà auteur de trois films très remarqués dont La France, récompensé par le Prix Jean Vigo en 2007.

Post author