Dompter la bête, de Ersi Sotiropoulos

Loin des élans révolutionnaires de sa jeunesse, Àris Pavlòpoulos, conseiller particulier d’un ministre, jouit d’une existence confortable à Athènes en dissimulant ses zones d’ombre : l’obsession du sexe et l’ambition refoulée d’être reconnu comme poète.

Une manifestation littéraire consacrée à son œuvre et un voyage en Espagne, hanté par le symbolisme sexuel de la tauromachie, lui offrent l’occasion de satisfaire tous ses désirs. Mais dans la vie de Pavlòpoulos, rien n’est conforme aux apparences… surtout quand un jeune voyou le poursuit dans les rues d’Athènes comme son ombre.

D’une écriture rigoureuse et inventive, tragique sans négliger l’aspect comique et même grotesque des choses, Dompter la bête dissèque le comportement d’une élite tout en abordant des questions morales et existentielles.

Post author