Fondation Cartier : un des pionniers du mécénat en France

Cartier développe, depuis plus de 20 ans, un mécénat singulier à travers la Fondation Cartier pour l’art contemporain. Installée depuis quelques mois à Paris (4ème) dans un bâtiment dessiné par l’architecte Jean Nouvel, la Fondation Cartier pour l’art contemporain a pour vocation de favoriser la création contemporaine et d’en diffuser la connaissance.

Créée en 1984 par Alain Dominique Perrin, alors Président de Cartier International, la Fondation Cartier mène un mécénat qui s’exprime à travers la production d’œuvres, des expositions et une collection.

Pour cela, la Fondation passe des commandes aux artistes et elle s’enrichit ainsi chaque année d’œuvres qui forment sa désormais très importante collection. Ses commandes représentent un engagement total en faveur des artistes et de la création, du concept à la réalisation. Elle affirme ainsi son engagement unique pour l’art.

La Fondation Cartier croise tous les domaines de la création contemporaine, du design à la photographie, de la peinture à la vidéo, de la mode au spectacle vivant. Sa collection est principalement constituée d’œuvres représentant les tendances majeures de tous les grands courants contemporains depuis les années 1980.

À travers cette Fondation, Cartier renvoie l’image d’une entreprise attentive à la création la plus actuelle et qui a su inventer un lieu d’expression libre et différent.

La Fondation Cartier : bien plus qu’un mécène

La Fondation Cartier a très vite dépassé le cadre formel du mécénat pour devenir un acteur majeur de la création contemporaine. Lieu vivant d’échanges et de dialogues, elle développe une relation suivie avec les artistes, dont elle défend le travail à travers des expositions, des commandes et des publications.

Reconnue sur la scène artistique internationale et saluée par le public, la Fondation Cartier se démarque par son esprit de curiosité, d’originalité et de transversalité.

Depuis 1994, les commandes passées par la Fondation ont augmentées et se sont diversifiées et avec cinq rendez-vous annuels majeurs, la programmation alterne expositions thématiques et personnelles.

La fondation se veut être à l’origine de nouveaux courants artistiques et organise chaque année des événements culturels comme Les Soirées nomades faisant la promotion en ses lieux de représentations de musique, de poésie, de danse, ou des défilés de mode.

Lors d’une interview menée par Fabrice Bousteau, directeur et rédacteur en chef de Beaux Arts magazine, Alain Dominique Perrin avait déclaré que la Fondation était « un objet de fierté absolue pour la très grande majorité des salariés de Cartier… »

Quelques expositions de la Fondation
  • Hommage à Ferrari (1987)
  • Issey Miyake (1988)
  • Sarah Sze (1999)
  • Jean-Michel Othoniel (2003)
  • Pain couture par Jean-Paul Gaultier (2004)
  • Agnès Varda (2006)
  • David Lynch (2007)
  • Et en 2008 : Patti Smith, Andrea Branzi, César et Raymond Depardon / Paul Virilio
C’est du 21 novembre 2008 au 15 mars 2009 qu’aura lieu l’exposition « Terre Natale, Ailleurs commence ici »

Cette exposition est une réflexion d’actualité sur la notion de terre natale et sur les questions identitaires qui lui sont liées. Réunissant Raymond Depardon, photographe et cinéaste, et Paul Virilio, philosophe et urbaniste, l’exposition est construite en deux parties qui traitent respectivement de l’enracinement et du déracinement. La première partie est constituée de films créés spécialement pour ce projet par Raymond Depardon, la seconde est placée sous la direction de Paul Virilio et scénographiée par les artistes-architectes américains Diller Scofidio + Renfro.

Post author