Millet, à l’aube de l’Impressionnisme

Du 18 juin au 5 septembre 2010, dans le cadre de la manifestation Normandie Impressionniste, la Ville de Cherbourg-Octeville vous invite à découvrir l’exposition Millet, à l’aube de l’Impressionnisme, au musée d’art Thomas-Henry.

Pour célébrer l’année de l’impressionnisme en Normandie, le musée d’art Thomas-Henry de Cherbourg-Octeville a choisi de rendre hommage à Jean-François Millet, l’enfant du pays. Bien avant les impressionnistes, dont il a ouvert l’horizon, Millet fut le premier chantre du Cotentin, de ses panoramas sauvages et éclatants qui s’offrent, aujourd’hui encore, aux yeux du promeneur.

Cette exposition-événement propose un regard inédit sur le peintre de l’Angélus : l’occasion d’explorer un aspect méconnu de son œuvre, le paysage, à travers une cinquantaine de peintures et dessins, dont des toiles majeures comme L’Eglise de Gréville, prêt du musée d’Orsay.

L’exposition réunit un ensemble d’œuvres uniques, issues pour partie des collections du musée Thomas-Henry qui possède la 2e collection française, après Orsay, des œuvres du peintre.
Elle présentera une partie du fonds dessins de l’artiste, rarement exposé au public en raison de sa grande fragilité.
A ces pièces viennent s’adjoindre des prêts exceptionnels consentis par des musées français et étrangers : musée des beaux-arts de Budapest, musée d’art d’Ohara (Japon), musée Kröller-Müller d’Otterlo (Pays-Bas), musée des beaux-arts de Dijon…

L’exposition propose une véritable immersion dans la technique de l’artiste, par la variété des moyens d’expression présentés : des dessins d’observation réalisés sur site aux grands paysages recomposés de mémoire dans l’atelier, en passant par les pastels virtuoses des dernières années.

Afin de favoriser l’accès de tous à la culture, l’entrée de ce musée est libre et gratuite toute l’année.

 

Illustration :
Jean-François Millet, Falaise de Gréville,
1871, Ohara (Japon), Museum of Art

Post author