De quel type d’acteurs et d’actrices le cinéma du demain a-t-il besoin ?

A lui tout seul, le cinéma incarne un univers à part entière. C’est dans ce monde qu’évoluent acteurs et actrices en quête de la célébrité. Pourtant, l’industrie du cinéma a bien évolué. De nos jours, réussir dans ce milieu implique d’être multi-tasker. Un acteur capable d’endosser différents rôle sera davantage sollicité.

L’expérience du héros de Vivarium

C’est le nom de l’acteur américain Jesse Eisenberg, qui vient à l’esprit en prononçant ce film. Pour ceux qui ont raté l’évènement, Vivarium est un film de science-fiction sorti en 2019. D’une manière générale, le film a reçu des critiques favorables. Il relate l’histoire d’un jeune couple prisonnier dans un étrange quartier résidentiel.

Lors d’une interview récente, le héro du film a révélé quelques facettes méconnues de Vivarium. Selon lui, ce film apparait beaucoup plus réel qu’il n’y parait. Il reflète des peurs bien concrètes. Derrière ce conte cauchemardesque se cachent des doutes typiques chez de nombreux couples comme fonder une famille, s’installer ensemble, …. L’acteur principal a déclaré avoir apprécié la façon avec laquelle Lorcan Finnegan a réalisé ce film.

Plus qu’une seule catégorie de films

Il existe plusieurs genres cinématographiques. On note parmi les plus appréciés la comédie romantique, la science-fiction, le biopic et les films d’aventure. Ainsi, il n’est pas rare de voir certains acteurs préférant se limiter à quelques genres de films. Par exemple, certains veulent rester dans les comédies. D’autres sont mondialement célèbres pour les films d’action. C’est le cas des acteurs comme Sylvester Stalonne et Jason Statham.

Aujourd’hui, des changements sont pourtant constatés avec le registre cinématographique. L’univers du cinéma semble enclin à donner davantage de la place aux acteurs polyvalents. A l’exemple de Jesse Eisenberg, les acteurs sont nombreux à participer à différents projets de films. Ce dramaturge américain refuse de se limiter aux comédies classiques. Eisenberg a réussi à asseoir sa notoriété aussi bien dans les films plus intimistes que sur le tournage des blockbusters.

Il n’y a pas que le cinéma dans la vie

Réussir en tant qu’acteur c’est gagner en popularité. C’est un objectif pour bien de comédiens. Pourtant, l’histoire a démontré que la gloire dans ce milieu est souvent éphémère. On peut devenir célèbre aujourd’hui pour peu à peu tomber dans l’anonymat.

Les témoignages de ceux ayant réussi dans ce domaine renforcent le doute quant à l’intérêt du métier d’acteur. Pour celui qui a incarné Lex Luthor dans Zack Snyder’s Justice League, l’ennui n’est jamais loin dans cet univers. Selon J. Eisenberg, il est toujours mieux d’aiguiser son inventivité lorsqu’on exerce un métier créatif comme celui d’acteur.

« Travailler sur les plateaux de tournage est intéressant », affirme-t-il. Pourtant, cela peut devenir ennuyeux lorsque le travail se transforme en tâche répétitive. En d’autres termes, il recommande d’explorer son talent pour faire autre chose et pour donner du sens à sa vie.

En dehors de son travail d’acteur, Eisenberg exerce d’autres métiers passionnants. Le dramaturge déclare avoir écrit plus d’une seule pièce de théâtre. Il est sur le point de faire ses pas dans la réalisation de longs métrages. A ce sujet, l’Américain évoque avoir concocté un projet tout frais en Bosnie. Il se dit très inspiré par son amitié avec le Français Félix Moati. Sa rencontre avec ce dernier l’a d’ailleurs inspiré pour cette nouvelle aventure.

Le cinéma du demain a davantage besoin d’acteurs/actrices polyvalents. Les réalisateurs, comme le public, manifestent davantage de l’intérêt pour cette catégorie. Bien sûr, il est également important de garder en tête que c’est loin d’être un métier à vie. C’est pourquoi l’intérêt d’avoir plus de cordes à son arc pour réussir la vie après le cinéma.

Post author