Exposition Hervé Perdriel du 31 mai au 12 juillet chez Art Jingle

Chaque photographie est une pièce d’identité qui fonctionne comme une mise en abîme, un jeu de piste : des visages et des portraits très lumineux se détachent sur un fond noir, appelant un regard à double distance

Chaque photographie est une pièce d’identité qui fonctionne comme une mise en abîme, un jeu de piste : des visages et des portraits très lumineux se détachent sur un fond noir, appelant un regard à double distance.

De loin, ce sont des portraits colorés. De près, la « matière » dont ils sont faits apparaît : une multitude de photographies.

Pour chacune, Hervé Perdriel dresse un portrait intime, une invisible « pièce d’identité » d’un personnage, fictif ou réel…

Post author