The Greyguts, un groupe Hard rock Garage

Découvert sur la Toile, Lartino tenait à vous présenter ce mois-ci The Greyguts. Ce groupe Rock Garage, composé de 4 garçons déjantés aux influences style Ramones, White Stripes ou Metallica, prépare depuis maintenant un an un album et vient de tourner un premier clip qui a déjà fait 800 vues en 5 jours ! A découvrir…

Bonjour les garçons, pouvez-vous svp vous présenter aux lecteurs de Lartino ?

Salut, on est les Greyguts. Le groupe est composé de Mike à la guitare et à la voix, Raph à la batterie, François à la guitare et aux choeurs et Deedee à la clavicule fêlée. Pour faire simple, respectivement ça donne et tout ça dans l’ordre : 21 ans, 21 ans, 25 ans et 14 ans, si on juge au poids!

The Greyguts  … pourquoi ce nom?

François: L’origine du nom de notre groupe, à savoir « The Greyguts » m’est inconnue, ça doit être une de ces blagues liées à l’alcool. Je ne sais pas pourquoi on s’appelle comme ça, mais ça doit avoir un lien avec le fait que ça sonne bien. On l’a très certainement entendu dans une chanson, mais on ne sait plus laquelle. Mais ça sonne bien. Non ?

Quelles sont vos tendances musicales, vos influences artistiques ?

Raph : En premier lieu, nous nous sommes rencontrés sur Metallica et les Ramones et c’est à peu près tout. Par la suite, à force de traîner ensemble, nous avons mis en commun tout ce qu’on écoutait.
Ça va de la musique électronique « cheap » au métal en passant par 50 ans de blues et de rock, de Elvis à Joe Strummer en passant par Robert Smith, David Bowie, Lemmy Kilmister, Lee Perry.
Nous sommes très ouverts à tous les styles et toutes les époques avec une préférence pour la musique amplifiée. On peut citer les Ruts, les Stranglers, les Strokes, Foo Fighters, les New York Dolls, Siouxsie and the Banshees, Eddie and the Hot Rods, the Saints, les Yardbirds, les Who, les Ramones, Motorhead, Ghinzu, Burzum, The Sonics, Dr Feelgood, Wolfmother, les White Stripes, les Buzzcocks, les Pink Floyd, etc.

Que pensez-vous de la musique actuelle (ce qui passe sur les grandes radios) ?

François: J’ai découvert le dubstep et j’aime assez. Disons que ce qu’il serait bien c’est de sortir le son de clavier de la musique dansante et d’arrêter de faire la même chanson avec le même son et la même méthode de composition qui a été fatale à Justice. Ils avaient réussi à inventer un son qui a été repris tellement de fois qu’il en est devenu insupportable. Sinon je ne suis pas très objectif puisque je n’écoute pas la radio et quand je le fais, je n’écoute que Nostalgie. J’aime beaucoup la chanson française des années 60 et 70 mais j’imagine que ce n’est pas de ça qu’on parle. Je suis plus Internet.
Je pense que la musique de maintenant est plus basée sur la danse que sur la composition de sonorités innovantes.

Mike : On n’entend plus de choses inédites et compléments barges. La musique électronique n’ayant pas évoluée depuis la dance des années 90. On est plus sur la petite mélodie que sur la musique.
Après on parle des grosses radios qui n’ont pas les tripes de passer la musique qu’eux même écoutent alors qu’ils ont une culture musicale suffisamment développée puisqu’ils travaillent dans le monde de la musique. On pourrait en discuter pendant des heures avec des avis différents. De toute façon, il y a d’autres façons d’écouter de la musique. Si nous voulons écouter de la musique, nous n’écoutons pas la radio FM et allons plutôt sur les webradios.

Vous vous faites connaître principalement via Internet, non ? Que pensez-vous de cet outil ?

François: Tiens, en parlant d’Internet. J’y passe mes journées. C’est un outil de promotion de fainéant et ça tombe bien. Ça permet de toucher un large public en restant en pyjama ce qui m’a séduit. La promotion se fait principalement par les réseaux sociaux et les sites spécialisés qui sont la nouvelle mode de communication de ceux qui à une époque auraient plutôt été des fanzineux.
Sur internet, il n’y a pas de ligne rédactionnelle, ou de tri sélectif entre la daube et la musique supposée écoutable. L’avantage et que même un jeune de 14 ans peut se spécialiser dans le Zeuhl sans avoir un conseil d’administration qui lui explique qu’il devrait plutôt écouter Rebecca Black et Justin Bieber, l’inconvénient est qu’il est submergé par l’information et la multitude des groupes du monde entier.
Pour ma part c’est une chance incroyable. Ça m’a permis de découvrir des groupes comme Detektivbyran, Trencher ou The Incapacitants, chose qui aurait été impossible 10 ans auparavant. Je m’égare, mais l’idée est là.

Mike : Pour notre promotion, je dois avouer que la sortie de notre clip nous a fait comprendre autrement la promotion sur internet. Au lieu de ne proposer qu’une piste audio, avec le clip de Kill Us nous proposons une version de notre travail qui demande une attention plus importante de l’auditeur. Ça nous a permis d’avoir des échos plus précis quand à notre travail ce qui est une bonne chose. A refaire. Le clip est d’ailleurs disponible sur Youtube.

Des concerts sont-ils prévus prochainement ?

Pour nous voir jouer, normalement on a quelque chose de prévu pour la fête de la musique mais c’est encore top secret. On ne veut pas créer d’émeutes comme à Houston en 1917 (19 morts).
Plus sérieusement, on essaie de tourner le plus possible dans les environs et même dans toute la France quand on arrive à trouver un contact qui veuille bien nous faire jouer. Ça nous a amené à jouer plusieurs fois à Paris, Montpellier, Marseille, Nice, Lyon, Lille, Grenoble, Monaco, et bien sur Toulon et ses alentours.

Quelles sont vos priorités et objectifs pour les prochains mois / années ?

Nos priorités pour les mois et années à venir sont de ne pas mourir (rires).
On parle beaucoup de monter à Paris et je suis persuadé que c’est ce qui va se passer. Même si les gens ne marchent pas dans notre musique, au moins, on se sera amusé. Et pour les points retraite, bah on fera une retraite complémentaire et on arrêtera de bosser à 70 ans. Sauf si on fait des investissements audacieux dans l’immobilier au Monténégro par exemple, comme ABBA.
Plus sérieusement, dans les mois à venir monter une association pour pouvoir récolter des fonds, composer encore plus, soit 6 chansons tous les deux trois mois et nous avons prévu un enregistrement studio pour notre album cet été.
A terme, nous voudrions signer dans un label,travailler avec un tourneur pour promouvoir notre musique partout et même pouvoir en vivre qui sait…

Y a-t-il des artistes avec qui vous aimeriez travailler ?

Pour les artistes avec lesquels j’aimerai travailler ? Oua… Steve Albini déjà. Après on essaye de capturer un claviériste et on sait qui on veut. On fait du pressing en espérant que ça marche.
Sinon collaborer avec un artiste c’est assez vague. A notre niveau on est déjà très liés à des élèvess réalisateurs, dont la personne qui nous a fait le clip et qui a posé des voix sur l’EP que nous sommes en train de faire masteriser, des peintres, des photographes, on a beaucoup d’amis musiciens qui ont créé un genre de scène Stoner dans le coin (Among Dead Dogs, Polynoises ou encore les Polyphoniques Vandals), et d’autres qui participent activement à la scène electro et chiptune comme Flip-flop ou Kelly Und Kelly. Disons qu’on n’en est pas encore à essayer de featurer (si ça existe… sûrement) sur le prochain album des Foo Fighters ( mais qu’est-ce qu’on aimerait!).
Pour ce qui est de la scène, on a déjà pu organiser différentes scènes avec les groupes locaux dont Appletop, les Saturnians, les Jennifers, Among Dead Dogs (anciennement Superfuzz Bigmuff), les Hearts, LO,… on a déjà participé à pas mal de festivals comme le Fallenfest, le Téléthon ou la fête de la musique ainsi que très récemment pour les Découvertes du Printemps de Bourges.

Un petit mot pour conclure ?

Le petit mot pour conclure ? Savez vous que « déictique » et « ostension » sont deux mots dont la signification est « montrer du doigt » ? Ça vous en fait deux, faites-en bon usage.
Sinon merci pour tout Lartino de nous donner la parole même si on n’a pas que des choses intelligentes à dire, et merci à Alexia de nous avoir mis en contact. Ce fut une interview qu’elle était cool. Et n’oubliez pas de forcer les gens que vous aimez ou pas à aller voir le clip de Kill Us sur youtube. Il est bien !

Tendrement
Les Greyguts

The Greyguts, la Rédaction de Lartino vous remercie pour le temps que vous lui avez accordé et remercie également Alexia pour cette découverte. Plus d’infos sur votre espace membre.

Post author